Envie de tout savoir sur le Brésil, de connaître les endroits emblématiques comme les secrets les mieux gardés du pays ? Envie de vivre à l’heure brésilienne le temps d’un séjour ? Alors ces quelques lignes vont vous dire tout ce qu’il y à savoir pour votre prochain voyage dans le plus grand pays d’Amérique du Sud.

Les premières démarches

Avant de partir, votre voyage se prépare déjà de chez vous en organisant les papiers nécessaires pour entrer sur le territoire. Lorsque l’on est ressortissant français, les démarches administratives sont relativement simplifiées. Vous n’avez pas besoin de visa si vous comptez rester moins de 90 jours sur le territoire. Votre billet retour, indispensable, fera office de preuve de votre intention de retrouver votre pays d’origine. Vous devez aussi obligatoirement avoir un passeport valide encore 6 mois après votre date d’entrée sur le territoire. Ce sont les seules démarches que demandent les autorités brésiliennes pour entrer dans le pays. Vous pouvez toutefois contacter l’ambassade du Brésil en France, Cours Albert 1er à Paris, qui sera une précieuse mine de renseignements sur les démarches administratives et touristiques. Votre préparation se fera sur le plan médical, d’autant plus si vous comptez partir découvrir les régions encore peu explorées par l’homme comme l’Amazonie. Ainsi, vous devrez être à jour de vos vaccins universels comme le DTCP, mais aussi la fièvre jaune, typhoïde, les hépatites A et B ainsi que la rage. Votre médecin restera tout de même votre meilleur conseiller en la matière. Concernant l’argent, la monnaie locale est le Réal, que l’on écrit Reais au pluriel. Son cours est bien entendu fluctuant, mais il est assez facile de convertir la monnaie de façon approximative lorsque l’on fait du shopping ou que l’on veut payer les petits services du quotidien. Ainsi, on se souvient que 1 Real vaut 25 centimes d’euros et que 4 Reais valent 1 euro. Vous pouvez payer en liquide mais dès lors que vous ne vous retrouverez pas dans des endroits déserts, votre MasterCard ou votre Visa seront largement suffisantes.

 

La bonne saison

 

 

Il faut tout d’abord bien voir que le Bresil se situe sous l’équateur, les saisons sont donc inversées par rapport à la France. C’est donc, d’une façon générale, pendant l’hiver austral, c’est-à-dire de juin à septembre, que l’on peut découvrir des villes comme Rio de Janeiro. Plus au nord de Rio, c’est la grande région du Nordeste. On préconise plutôt de s’y rendre de septembre à décembre. Ce n’est pas qu’il y fera moins chaud que le reste de l’année, les températures étant très stables au sur tout le territoire, mais vous éviterez ainsi la saison des pluies. Si c’est l’Amazonie qui vous attire, vous partirez à l’aventure de juin à octobre, la meilleure saison, là aussi pour des raisons de précipitations moindre. Dans le cas où vous souhaitez faire un voyage au travers du pays, immense si l’on compare sa superficie à celle de la France, prévoyez bien votre itinéraire en fonction des météos, vous en profiterez bien mieux. A cette question de la saison est liée celle du prix du voyage. En effet, réussir son voyage, c’est déjà commencer par le payer le juste prix. Vous pouvez trouver pour le Bresil des prix très attractifs avec des vols secs à moins de 200 euros. Le tarif est séduisant, mais cache une saison pas forcément idéale pour le tourisme. En période creuse, comptez sur environ 500 euros pour un aller et retour dans de bonnes conditions, un prix qui peut facilement prendre 300 euros dans les périodes les plus touristiques. Des compagnies comme Air Portugal permettent de trouver de bons prix pour partir.

 

La culture du pays

Lorsque l’on revient de vacances, l’un des premiers souvenirs qui revient est celui des plats goûtés sur place, des découvertes culinaires. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que vous allez vivre une véritable expérience culinaire en partant pour ce pays. Il y a le Feijoada qui, avec sa ressemblance avec le cassoulet, ne devrait pas trop vous surprendre. Sinon, le churrasco est surement un plat que vous n’avez jamais goûté, à moins que vous ayez l’habitude de faire griller de la viande de boeuf sur une épée. On trouve aussi beaucoup de plat à base de manioc, une plante qui pousse très bien dans toute cette région de l’Amérique du Sud. Au-delà des plats typiques, vous trouverez une cuisine plus occidentale, notamment dans les zones touristiques. Vous paierez un prix équivalent à celui que l’on pratique en Europe pour le même niveau de qualité. Mais vous n’aurez pas le plaisir de la découverte. Si la cuisine est culturelle, la musique l’est encore plus. Le Bresil c’est la samba et la samba, c’est l’âme du peuple. Si parfois les marqueurs culturels sont plus fait pour les touristes que les autochtones, c’est exactement l’inverse avec le Samba qui passionne avant tout les Brésiliens. La période du carnaval est d’une très grande importante, car tout le monde participe fêtes de rues où l’on se déguise, chante, danse sans limite pour l’extravagance. Il y a les défilés des écoles de samba, ceux du Sambodrome bien entendu mais tous les autres organisés dans les villes, petites et grandes sur tout le territoire. C’est une fête populaire par nature qui transforme le pays. Visiter le pays au moment du carnaval est donc vraiment une très bonne opportunité surtout si vous voyagez dans les grandes villes. En dehors même de cette période, vous comprendrez rapidement le poids que cette musique a dans les habitudes des Brésiliens.

 

Villes et régions incontournables

 

Les richesses brésiliennes sont si nombreuses qu’il serait trop long de toutes les répertorier ici. Mais on peut se donner quelques idées de villes et régions à découvrir. Il faut commencer son voyage évidemment par Rio de Janeiro. Si la ville n’est pas la capitale économique, c’est bien la capitale de cœur de cet immense pays. À Rio, on vient voir la statue du Christ Rédempteur juché sur le Corcovado, une colline qui surplombe à plus de 700 mètres de haut les plus belles baies de la ville. Qui d’ailleurs, du Christ Rédempteur ou du Pain de sucre est l’emblème de la ville ? Pour le savoir, pas d’autres alternatives que de prendre le téléphérique et de rejoindre le sommet du Pain de sucre, cet immense roc granitique dont lui et les nombreux autres forment la caractéristique si singulière de la baie de Rio. À Rio, vous devrez prévoir quelques jours pour visiter les différents quartiers et vous imprégner de l’atmosphère où l’on est festif 24h/24. Mais vous ne pourrez pas faire l’impasse sur Ipanema et Copacabana. Les deux plus célèbres plages du monde ne le sont pas seulement pour le panorama, mais pour l’ambiance unique qu’il y règne du lever du soleil à son lever le lendemain matin.

Manaus est une ville surprenante. Située dans la forêt Amazonienne, on dit d’elle qu’elle est la porte d’entrée du pays dans la jungle. Cette porte d’entrée compte tout de même plus de 2 millions d’habitants qui vivent en grande partie de l’exploitation de la forêt. La ville conserve un magnifique patrimoine issue de son âge d’or, à l’époque de l’exploitation du caoutchouc. Passé Manaus, vous serez au cœur de la jungle, dans un environnement à la richesse unique sur terre. Salvador de Bahia est une autre des belles villes à découvrir. Ancienne capitale du pays, elle est aujourd’hui à la croisée de différentes cultures, brésiliennes, africaines, européennes. Cela donne un mélange architectural unique à la ville. On aime aussi son caractère festif. Brasilia, la capitale du pays depuis le début des années 60, se doit d’être visitée si vous êtes passionnés par l’architecture moderne. Construite en 3 ans au milieu du désert, Brasilia est un joyau architectural. Belo Horizonte, São Paulo, Recife, Florianópolis, Fortaleza seront d’autres repères pour vos pérégrinations parmi les plus belles régions brésiliennes. Plus à l’écart des métropoles et des foules, les chutes d’Iguaçu, considérées comme l’une des 7 nouvelles merveilles du monde, auront de quoi vous laisser un spectacle gravé à jamais sur votre rétine. Le parc national des Lençóis Maranhenses, avec ses magnifiques dunes, vous fera voir le sable d’une autre façon dans ce si beau pays.

Avec un pays qui fait 16 fois la superficie de la France, il est impossible de résumer la richesse des territoires par quelques villes. Celles citées ici ne sont que le reflet de la diversité du pays et établir un périple d’au moins 2 à 3 semaines sera nécessaire pour prendre le temps de tout embrasser. Vous prendrez ainsi le pouls des grandes villes, vous vivrez au rythme des incessantes distractions de Rio. Vous découvrirez aussi les régions plus calmes, où si l’on aime autant la samba et le soleil, la vie n’a pas la ferveur des métropoles. On peut ainsi admirer des paysages extraordinaires. Quelques jours d’exploration de la forêt amazonienne, même si c‘est un défi à relever, seront une plongée au cœur du poumon de la planète tout à fait saisissante.